Marche nordique et maladie de Parkinson

Mis à jour : mai 5


Découvrez les principes de la marche nordique et les publications scientifiques mesurant son impact sur la maladie de Parkinson.


Qu’est ce que la marche nordique ?


La marche nordique est un sport généralement pratiqué en plein air à l’aide de bâtons de marche spécialement conçus pour cette activité. Ces derniers doivent être orientés vers l’arrière, permettant une propulsion du corps et une mobilisation musculaire plus importante. La marche nordique permet de travailler la synchronisation des mouvements et favorise la réalisation de mouvements amples.


La marche nordique contre la maladie de Parkinson.


Au total, 9 études ont été publiées autour de la marche nordique et de son impact sur la maladie de Parkinson, étudiant l'impact de cette activité sur 127 patients au total. Parmi ces études, les programmes de rééducation sont similaires, ils consistent généralement en 2 séances de 60 minutes de marche nordique par semaine.

Six de ces études démontrent un effet positif de la marche nordique sur l'état général des patients atteints de la maladie de Parkinson, néanmoins, trois d'entre elles ne reportent pas d'amélioration significative.


En se focalisant sur les études démontrant des résultats positifs, on remarque une amélioration de l’état fonctionnel (amélioration de la marche) et clinique (amélioration de la qualité de vie) du patient. Deux de ces études démontrent également une amélioration des symptômes non-moteurs tels que la douleur, l’apathie (état d’indifférence, absence d’émotion), l’attention et la concentration.


Une de ces études a mesuré l’état des patients 5 mois après leur séance d’entrainement et a mis en avant la persistance des effets positifs observés (Bloem & al, 2008).

Parmi ces études, 87% des sujets sont restés fidèles au programme.


Une étude a reporté certains effets secondaires liés à la pratique de cette activité (Reuter & al., 2011).

Sur 30 participants :

  • 2 personnes ont reporté une hypotension due à l’exercice

  • 4 personnes ont reporté une chute

  • 5 personnes ont reporté des entorses de la cheville

  • 2 personnes ont développé une douleur à l’épaule


Quelle conclusion peut-on en tirer ?

Compte tenu des études publiées sur le sujet, il n’est pas possible aujourd’hui d’établir une conclusion définitive sur l’efficacité clinique de la marche nordique. Cependant, elle participe au maintien d’une activité physique quotidienne de manière ludique et favorise l'entretien des liens sociaux. Cette technique permet de se focaliser sur l’amplitude des mouvements et d’améliorer certains paramètres locomoteurs comme la longueur de foulée. D’autres études devront être conduites pour déterminer les clés d’une rééducation optimale basée sur la pratique de la marche nordique.



Envie de pratiquer la marche nordique, et de reprendre une activité physique quotidienne ?

Découvrez le WALK, et la technique de rééducation sur laquelle il se base pour vous permettre d'alléger vos troubles de marche 👇


Références

  • Bombieri, F., Schena, F., Pellegrini, B., Barone, P., Tinazzi, M., Erro, R., 2017. Walking on four limbs: A systematic review of Nordic Walking in Parkinson disease. Parkinsonism Relat. Disord. 38, 8–12.

  • F.J. van Eijkeren, R.S. Reijmers, M.J. Kleinveld, A. Minten, J.P. Bruggen, B.R. Bloem, Nordic walking improves mobility in Parkinson's disease, Mov. Disord. 23 (2008) 2239e2243

  • https://www.newfeel.fr/conseils/qu-est-ce-que-la-marche-nordique-tp_26447.html

RESILIENT INNOVATION

84 rue Maurice Béjart 

34080 MONTPELLIER

09.77.55.82.02

© 2020 by Resilient Innovation