Guérir de la maladie de Parkinson ?


Il est nécessaire de définir le contexte de la maladie de Parkinson pour comprendre s'il est possible de guérir de la maladie de Parkinson.


Quel est le contexte de la maladie de Parkinson ?


Cette pathologie est définie comme une dégradation progressive des neurones dopaminergiques de la substance noire présente au niveau des noyaux gris centraux du cerveau.


Cette dégradation neuronale entraine une baisse de concentration en dopamine au sein de ces structures cérébrales.


Ce neurotransmetteur agit sur le contrôle et l'initiation des mouvements au niveau des noyaux gris centraux.


La baisse en dopamine dans cette zone va donc aboutir à l'apparition de différents symptômes moteurs caractéristiques de la maladie de Parkinson communément appelés triade parkinsonienne (tremblements, ralentissement des mouvements, rigidité des membres).


Aujourd'hui, les stratégies thérapeutiques utilisées sont uniquement d'ordre compensatoire et n'agissent pas sur le problème en amont : la destruction des neurones.



En quoi consistent les approches actuelles ?

Pour résumer, ces approches peuvent consister à :

  • Augmenter la concentration en dopamine au niveau cérébrale par la prise de médicaments (lévodopa, agonistes dopaminergiques). Pour plus d'informations sur le traitement médicamenteux, nous vous conseillons cet article.

  • Réguler les communications entre les neurones pour stabiliser l'information motrice générée en utilisant des impulsions électriques directement au niveau des noyaux gris centraux : c'est le principe de la stimulation cérébrale profonde. Pour plus d'informations sur la stimulation cérébrale profonde, nous vous conseillons cet article.

Guérir de la maladie de Parkinson

Les thérapies actuelles ne permettent donc pas d'agir sur la destruction des neurones, donc le traitement doit être maintenu dans le temps pour conserver son effet.


C'est pourquoi les thérapies actuelles ne permettent pas de guérir la maladie de Parkinson définitivement.



Peut-on imaginer une stratégie thérapeutique permettant de guérir totalement la maladie de Parkinson ?


Plusieurs stratégies thérapeutiques ont été envisagées pour lutter contre la pathologie et aboutir à une guérison totale.


La plupart des stratégies misent sur une prévention de la destruction des neurones ou leur protection.


Si la maladie est déjà installée et que la majorité des neurones sont détruits, est-il possible de faire marche arrière ?


Les stratégies de thérapie cellulaire habituellement proposées consistent à greffer des cellules dopaminergiques précurseurs au niveau de la zone lésée afin d'espérer une prise de la greffe et un développement de ces neurones vers des neurones dopaminergiques matures.


Une étude publiée en 2020 sur Nature propose une stratégie différente. Elle consiste à modifier génétiquement certaines cellules spécifiques, appelées astrocytes, qui ont habituellement un rôle de soutien et de structure du système nerveux.


Cette modification consiste à supprimer un gêne codant pour une protéine nommée PTB.


En supprimant l'expression de cette protéine, il a été montré que les astrocytes se transformaient en neurones dopaminergiques, permettant de remplacer les neurones détruits pour reconstruire les circuits de communication au niveau cérébral.


Cette stratégie a été testée chez la souris et il a été reporté une restauration d'environ 1/3 des neurones détruits et une repise de l'activité dopaminergiques (Qian & al., 2020)


Ces premiers résultats sont encourageants mais des tests supplémentaires devront être réalisés sur l'homme pour confirmer ces résultats.


Vous trouverez plus de détails sur les dernières avancées de la recherche autour de la maladie de Parkinson, dans cet article dédié.



Pourquoi ces traitements ne sont pas accessibles ?


Ces traitements sont encore à l'étude et reposent sur des techniques de pointe qui présentent des risques et doivent être encore validées scientifiquement.


La maladie de Parkinson est étudiée depuis plusieurs centaines d'années.

Cependant, les causes de l'apparition de cette pathologie n'est pas encore clairement définie, ce qui rend complexe le développement de traitement pouvant stopper la dégénérescence neuronale ou remplacer la population neuronale manquante.


Il faut rester particulièrement vigilant en ce qui concerne les fausses promesses qui peuvent être relayées sur internet, sur certains forums ou sur certains sites.


Il n'est actuellement pas possible de guérir la maladie de Parkinson.


Certains compléments alimentaires riches en dopamine peuvent également être vus comme un moyen d'éviter le traitement à base de dopamine. Cependant les doses présentes dans ces aliments sont souvent bien inférieures au dosage des médicaments.


Avant de tester une nouvelle stratégie thérapeutique, veillez à toujours en discuter avec votre médecin car ces décisions sont d'une grande importance pour votre santé.



Comment ralentir progression de la maladie de Parkinson ?


Afin de limiter au mieux l'impact de la pathologie, et d'éventuellement ralentir sa progression, il est nécessaire d'adapter ses habitudes de vie.

Cela concerne plusieurs sujets : l'alimentation, les voyages, l'exercice physique, l'équipement à domicile et les déplacements.


Certains dispositifs médicaux ont été conçus pour lutter contre l'évolution de la maladie en accompagnant l'activité physique au quotidien. Cela permet ainsi de limiter l'impact des troubles de marche liés à cette pathologie et d'être plus actif.


Le dispositif médical WALK est basé sur une méthode reconnue, dénommée la stimulation rythmique auditive.

En proposant des sons rythmés à une cadence définie, le dispositif accompagne l'utilisateur dans ses mouvements et facilite ses déplacements.


Pour en savoir plus sur le dispositif WALK, vous trouverez plus d'informations en suivant ce lien.



Références


- Lien vers l'étude de Nature : https://www.nature.com/articles/s41586-020-2388-4